Lorsqu’on crée un site Web professionnel, en plus de son design et de son contenu exclusifs, il faut lui préparer un bon positionnement dans les résultats organiques des moteurs de recherche sur des mots-clés caractéristiques de l’activité qu’il va présenter.

Création d'un site Web pour Desktop
Création d’un site Web

Un site Web ayant un très beau design et un contenu original ne remplit pas totalement sa fonction s’il n’est consultable qu’à partir de son adresse Web.

De même, un site Web qui n’a pas une version adaptée au mobile est amputé d’une grande partie de son audience potentielle. Ce sont trois (3) déterminants essentiels qu’il faut dès le départ intégrer dans son plan de travail au risque de rendre un service superficiel.

Ce qui fait que pour créer un site Web professionnel, son concepteur doit bien se documenter sur l’activité de son client pour en établir les mots-clés significatifs et ses longues traines usuelles en vue de l’optimisation du site.

Réunion de création d'un site Internet
Des spécialistes exposent sur le contenu d’un site Web

A une époque récente, ces tâches (le développement de la structure du site, son design pour Desktop et pour Mobile, l’élaboration du contenu et son optimisation Web) étaient réparties entre différents spécialistes en agence. Ce qui impliquait qu’un site Web corporate était relativement cher à l’acquisition, à tel point que cet instrument est longtemps paru réservé à une élite cossue, à des entreprises et à des organisations ayant pignon sur rue.

Pour briser ce tabou et le rendre plus accessible au grand public, une communauté de programmeurs s’est constituée pour développer des solutions Open source. Le code Open source est un code ouvert au public. Il s’améliore par la contribution de ses utilisateurs.

Grâce à l’Open source et à la philosophie du logiciel libre, de nombreux Systèmes de Gestion de Contenu (Content Management System en anglais ou CMS) ont vu le jour tels que Joomla, Drupal, Spip, WordPress et autres. Gratuits, ces CMS ont permis de démocratiser la création du site Internet. En en téléchargeant un, le concepteur a automatiquement sur son serveur une structure de base du site qu’il va développer. C’est un gain de temps important pour lui.

Création d’un site Web Responsive Web Design

En effet, un CMS fournit mécaniquement une base de données et une structure simplifiée du site. Le créateur du site n’a qu’à l’enrichir de son contenu et de l’aspect graphique qu’il souhaite lui donner, parfois en lui ajoutant un nouveau thème (habillage ou template en anglais). Certains thèmes sont livrés avec une version pour mobile. Ils permettent d’adapter l’affichage du site selon la taille de l’écran sur lequel on le consulte.  On dit de ce site qu’il est responsive design ou encore mobile-frendly.

Le créateur du site peut dès lors consacrer plus de temps à l’optimisation de son contenu.

Optimisation du contenu Web

Pour optimiser une page Web ou un article, il faut structurer son contenu pour hiérarchiser les informations. De nombreuses extensions existent pour guider le créateur du site dans la structuration de son contenu. Parmi elles, la plus populaire à ce jour est Yoast SEO. Il suffit de la télécharger sur son serveur et de suivre ses recommandations. Toutefois, la structure d’un contenu optimisé se décline globalement comme suit :

 1/ Un titre H1

C’est le titre principal de l’article ou de la page. Il doit intégrer le mot clé de la publication. Il est souhaitable de n’avoir qu’un titre H1 pour chaque article ou page pour éviter toute confusion dans la hiérarchie du contenu au moment de l’indexation par Googlebot (Robot de Google).

Par ordre décroissant, les titres Hn partent du plus important au moins important. On a ainsi :

  • H1 = titre très important
  • H2 = titre important
  • H3 = titre quand même important
  • H4 = titre moins important
  • H5 = titre pas très important
  • H6 = titre pas du tout, mais vraiment pas du tout important

2/ Un contenu original

Il est absolument important de ne pas reproduire du contenu existant. Il faut s’atteler à publier de la ressource originale et riche d’au moins trois cent (300) mots avec l’insertion dans les différentes sections du texte du mot-clé et des longues traines de l’activité du client. Il faut rendre la publication davantage attractive en l’enrichissant d’images et si possible de courtes vidéos. Il faut y mettre des liens pour développer un certain maillage avec différentes ressources en ligne.

Les balises Alt des images doivent être renseignées et intégrer le mot-clé de la publication.

3/ Un titre H2 (ou deux, ou trois)

Le titre H2 est essentiel dans la hiérarchie de l’information sur le site. Il permet d’avoir une meilleure compréhension de son contenu. Le titre H2 s’insère dans les publications et dans les widgets.

4/ Renseigner la méta description.

La méta description est l’extrait qui s’affiche dans les résultats organiques du moteur de recherche de Google.

La méta description permet de donner aux lecteurs un aperçu synthétisé de la publication. En une ou deux phrases, l’internaute qui lit la méta description doit comprendre de quoi l’article en question va traiter.

La méta description permet enfin aux robots des moteurs de recherche d’indexer le contenu du site en vue de le positionner sur le mot-clé et les longues traines qui le caractérisent.

Réunion d’agence pour la conception d’un site Web mobile-friendly

5/ Développer une version mobile du site Web

Google, le 1er moteur de recherche, nous recommande d’avoir une version pour Mobile de notre site Web d’où il tirerait environ 70% de nos données à indexer. En gros, Google nous dit d’avoir une version mobile du site pour maximiser nos chances de voir s’afficher dans les meilleures positions de ses résultats naturels des extraits de nos publications.

La raison évoquée par Google nous parait judicieuse. Il nous dit que les internautes de nos jours utilisent beaucoup plus les périphériques mobile pour consulter les ressources en ligne. Or, un site qui ne s’affiche pas correctement sur mobile ou qui n’existe pas dans cette version est problématique quant à la pertinence des résultats à afficher, ils seront inaccessibles à cette grande frange des utilisateurs du mobile. Un site Web qui a une version mobile (on dit qu’il est responsive ou mobile-friendly) a de meilleurs scores dans les résultats Google et augmente ainsi son trafic.

Vous pouvez vérifier si votre site Web est adapté au mobile ici (Test de Google).

6/ Faire connaitre la publication aux moteurs de recherche

Après avoir publié le site, il faut le présenter à Google pour le faire valider. La validation est simple et rapide. Il faut se connecter à Google Search Console pour lancer la procédure. Votre site validé vous donne la possibilité de suivre ses performances dans un tableau externe et donc de pouvoir, au besoin, recadrer votre stratégie. 

Vous pouvez valider votre site Web ici (Validation Google).

En somme, si les déterminants de la conception de sa structure et de son design ont été quelque peu simplifiés par les CMS, l’optimisation de son contenu reste un défi entier à considérer depuis la conception et sur toute la vie du site Web. L’optimisation du contenu (on dit aussi abusivement référencement) procure au site Web de bien meilleures performances. Il ramène du trafic et accélère la notoriété de son propriétaire sur le Web. C’est pour cela que des métiers comme le community management sont apparus pour enrichir le contenu du site et veiller à son dynamisme tout le temps. Ceci implique les mises à jour techniques et du contenu.

Communiquons
Ceci est peut-être bon à savoir. Partagez s'il vous plaît !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *