Les technologies Web, notamment les technologies Open Source, simplifient progressivement l’accessibilité aux outils informatiques et à Internet. Aujourd’hui, les internautes non-initiés à la programmation informatique peuvent développer des solutions logicielles viables pour leurs besoins personnels ou professionnels ou même pour des communautés étendues. La relative simplicité avec laquelle se mettent en place ces logiciels et leur prise en main abordable font dire que le Web s’est démocratisé.

Faire grandir son business

De ce fait, nonobstant la maîtrise de langages informatiques, la majorité des utilisateurs du Web pourrait, elle-même, pour la promotion de son activité en ligne, développer un espace virtuel personnel à partir de technologies ouvertes telles que WordPress, Spip, Laravel, Drupal, Joomla, Wix et autres. Ces programmes informatiques sont disponibles en téléchargement gratuit et leurs documentations permettent de rapidement les prendre en main. Il y a même des forums et des communautés en ligne qui soutiennent et guident les apprenants.

Mieux, pour celles et ceux qui voudraient augmenter leur productivité, développer une application mobile sans être obligés d’écrire une seule ligne de code ou de se ruiner financièrement auprès d’un prestataire savant est désormais possible ; il existe en ligne et à moindre frais des générateurs d’application tels que Good Barber, Swiftic, Shapper, iGenApps… pour y parvenir.

Toutes ces technologies développées par des contributeurs bénévoles ou professionnels ont vu le jour pour rendre Internet plus utiles et ludiques à ses utilisateurs.

Les entreprises et les professionnels avant-gardistes en ont saisi l’opportunité, en s’appropriant ces outils mieux que tous autres, pour créer plus d’interaction avec les internautes. Ce qu’ils recherchent fondamentalement, c’est toujours plus d’engagement sur leurs offres.

Pour ce faire, la vidéo qui est un instrument majeur des technologies nouvelles et du partage social, est intégrée comme un outil incontournable de leurs stratégies.

La vidéo génère plus d’interaction que le texte et l’image (photo) sur le Web, plus d’engagement aussi. Un format vidéo bien conçu est bien plus partagé que la photo et le texte. En exemple, l’on pourrait citer de multiple cas dont la vidéo ô combien virale de Jeny Bonsenge et Anae (16 Millions de vues) qui les a propulsées sur la scène internationale. Cet exemple est aussi la preuve que la vidéo est intrinsèquement liée aux réseaux sociaux digitaux (Facebook, Twitter, Youtube, Linkedin, etc.), eux-mêmes favorisant la « connivence sociale ».

La vidéo représente aujourd’hui près 80% du trafic mondial sur Internet selon une étude récente de Cisco Systems. Et la tendance est en progression. Souhaitons qu’elle n’écrase ni le texte, ni l’image, totalement. Mais cette tendance matérialise bien la domination de l’animation sur une culture plus ancienne.

Il faut également constater que la vidéo améliore le référencement du professionnel qui la publie dans les résultats des moteurs de recherche.

Avec tous ces atouts, l’on en déduit que la vidéo est un puissant média et un support souverain pour les professionnels. Ne pas l’utiliser aujourd’hui dans la communication de l’entreprise et du professionnel, c’est laisser de côté une part importante de son potentiel.

Mais la vidéo a aussi ses limites. La passivité qu’elle impose pour en regarder une longue séquence devient très vite ennuyeuse et improductive. Aussi, selon qu’elle soit informative ou pédagogique, le ton et le style linéaire et identique peuvent lui en retirer son intérêt après une seule vue. Il faut donc une savante chimie pour réaliser des vidéos intuitives. Tout comme il faut un bon mix de texte, d’image et de vidéo pour asseoir une communication pertinente.

Maîtriser sa communication en s’aidant du Web, c’est irréversiblement intégrer la vidéo au cœur de son action. Vous observerez que la vidéo peut désormais ouvrir sur une Web Télé. Ce sera vraisemblablement l’intérêt de notre prochain billet.

Communiquons
Ceci est peut-être bon à savoir. Partagez s'il vous plaît !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *