Parfois, dans nos périples sur Internet, on rencontre des abréviations quelque peu obscures. Au nombre de ces abréviations parfaitement exotiques au commun de mes amis, il y a le CDN.

Qu’est-ce qu’un CDN ?
A quoi sert-il ?
Nous allons le (re)découvrir dans ce billet

Le CDN

Un peu soumis aux recommandations de Google quant aux paramètres à prendre en compte coté serveur pour la performance des sites Web notamment, le CDN est vite apparu aux professionnels de l’hébergement Web comme l’une des solutions optimisées de diffusion rapide et localisée des pages Web qu’ils gardent sur leurs serveurs.

Le CDN qui est l’abréviation de Content Delivery Network en anglais peut se traduire en français par le Réseau de Diffusion de Contenu (RDC).

Vous le noterez, pour des raisons évidente de clarté, j’utiliserai dans la suite de ce billet les initiales de Content Delivery Networdk – CDN – (et non RDC) qui ne se rapprochent confusément d’aucune république démocratique*

Réseau CDN interconnecté
Réseau CDN interconnecté

Un CDN est donc un ensemble de serveurs secondaires dispersés à travers le monde et reliés entre eux et au serveur principal grâce à Internet, dont le but est de délivrer du contenu plus rapidement à l’utilisateur. Ces serveurs secondaires sont aussi appelés localisations, points Web ou serveurs miroirs.

Quel est le rôle du CDN

Le CDN permet, pour le dire simplement, le chargement rapide d’un contenu Web ou d’une application à partir du serveur secondaire le plus adapté ou le plus géographiquement proche d’où la requête est émise, pour la délivrer dans un très court délai à l’internaute (l’utilisateur) demandeur. Vous n’avez pas tout bien compris ? Ne partez pas, je vais faire encore plus simple.

Par exemple, si vous êtes à Calabar au Nigeria et que vous souhaitez voir la page Ce que je lis sur notre site Web, lorsque vous cliquez sur le lien de la page dans les résultats organiques de Google ou directement dans le menu du Site ou ailleurs, votre requête est redirigée vers le centre de traitement du CDN le plus proche de vous ou le mieux configuré pour votre demande, au lieu d’aller chercher la ressource sur le serveur principal situé en Allemagne (Ndla : Web Et Editions online est hébergé en Allemagne).

La réponse est donc plus rapide. La page Web s’affiche normalement plus vite.

De cette manière, grâce au raccourcissement de la distance demande utilisateur/réponse serveur, le délai d’affichage du site est amélioré tout comme le confort de l’utilisateur. Le Site Web peut ainsi se voir classer localement par Google dans ses meilleurs résultats naturels comme une ressource performante.

Comment fonctionne le CDN

Dans les échanges ordinaires sur Internet, lorsqu’un utilisateur demande une ressource (on dit aussi qu’il envoie une requête), le serveur où la ressource est logée lui répond plus ou moins rapidement selon [entre autres] que la distance entre la demande et le serveur est grande ou courte.

Schéma de fonctionnement d'un CDN
Schéma de fonctionnement d’un CDN

Dans le cas d’un échange via un CDN, la requête est redirigée par un système de routage spécifique au centre de traitement le plus proche de la demande ou celui le mieux habilité, qui renvoie à son tour une réponse plus rapide. Rappelons que dans cette configuration, l’hébergeur Web a développé un CDN sur tous les continents et dans toutes les zones géographiques permettant de rester au plus près des utilisateurs de ses services.

Par exemple : le site Internet de Web Et Éditions étant logé en Allemagne, une copie du Site est envoyée et mise en cache dans les centres de traitement de l’hébergeur partout dans le monde pour être délivrée tout de suite quand un utilisateur veut le consulter.

Ainsi, le Site s’affiche plus rapidement. Qu’importe qu’on se trouve à Berlin, à Bamako, à Taipei ou à Honolulu pour le consulter. Il n’est théoriquement plus question pour un utilisateur international d’être en présence d’un Site dit optimisé et qui rame de longue minute avant de s’afficher, lassant le visiteur.

Comment souscrire à un CDN pour son site Web

La souscription à un CDN est normalement en option chez tous les bons hébergeurs Web. Soit ils le proposent eux-mêmes à travers leur réseau de serveurs comme le fait OVH, soit ils le sous-traitent à Cloudflare. Si votre hébergeur Web ne le propose pas, posez-vous les bonnes questions !

Quels en sont les bénéfices concrets

1- Temps d’affichage du site Web réduit
2- Confort de navigation pour les visiteurs de vos ressources Web
3- Le site est potentiellement classé par Google comme site performant
4- Le site est populaire grâce à Google, visibilité et audience plus grandes
5- Le serveur principal est moins sollicité, d’où amélioration de la sécurité
6- Téléchargement rapide de fichiers lourds tels que la vidéo, la musique, les jeux…
7- Streaming plus fluide

En conclusion, rappelons que le CDN permet de délivrer une ressource plus rapidement avec un confort de navigation pour l’utilisateur. Et une ressource délivrée rapidement est dite optimisée et est susceptible d’être classée localement et même mondialement dans les meilleurs résultats naturels de la recherche Google.

*RDC = République Démocratique du Congo ()

Communiquons

Antoine BLAGNON

Gérant chez WEB & EDITIONS
Professionnel de la communication visuelle, Antoine BLAGNON partage sur ce Blog ses techniques pour communiquer efficacement.
Communiquons
C'est peut-être bon à savoir ! Partagez, s'il vous plaît !
Share on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *