L’on tentera de vous convaincre, et moi parmi les plus résolus, que bloguer présente d’énormes avantages personnels et professionnels. Mais le disant, nous tenons pour acquis que vous savez déjà ce qu’est un blog. Ce qui n’est pas toujours vrai pour un bon nombre d’entre vous.

Le Blog, ce média incontournable
Bloguer en toute tranquilité

A l’évidence, après avoir exposé sur toutes les opportunités qu’offre le blogging, très peu d’auditeurs franchissent le pas pour ouvrir et tenir un blog.

Pour ceux qui n’y sont pas, j’ai pu noter au cours de mon enquête que les interrogations pertinentes suivantes non exhaustives et non hiérarchiques freinent quelque peu leurs ardeurs :

> C’est quoi un blog ?

> De quoi vais-je parler sur mon blog ?

> Ai-je les compétences informatiques pour bloguer ?

> Qu’est-ce que bloguer va me rapporter ?

> Ne vais-je pas m’exposer publiquement au sarcasme de mes pair(e)s ?

> Combien cela va me coûter ?

> Ai-je vraiment besoin de rendre public mes opinions ?

> Est-il encore nécessaire de faire la preuve de mes compétences malgré ma position sociale confortable ?

Et la liste peut être longue.

Je vais vous proposer mes réponses à chacune des questions soulevées. Vous, dans une sorte de jeu de quiz, vous amuserez à compléter mes réponses et même mon questionnement s’ils ne répondent pas totalement aux attentes.

Qu’est-ce qu’un blog ?

Un blog, c’est clairement un site Web avec une administration technique plus souple dans lequel l’on publie librement et régulièrement des opinions, des compétences, des loisirs, des projets, des actualités à l’endroit des internautes. Un blog a une ligne éditoriale. Le blog porte sur une thématique centrale autour de laquelle se construisent ses publications. Par exemple, un blog sur la menuiserie traitera notamment des techniques d’assemblage de bois, un blog sur le droit traitera des matières y afférentes, un blog sur la médecine pédiatrique traitera entre autres des maladies et des pratiques qui affectent la santé des enfants, etc.

Le blog a pour fonction principale, rappelons-le, de publier régulièrement des billets sur une discipline donnée. Dès lors, le blog, interactif, permet, porté par son audience de plus en plus importante, de se bâtir une notoriété sur le Web, une identité digitale valorisante, une e-réputation reconnue à partir de l’expertise diffusée.

Le blog est un canal de diffusion de l’information via le Web, c’est un canal de transmission, c’est une espèce de livre numérique.

Le blog est un média qui véhicule une communication. Tout comme la télévision, la radio, le journal ancien, le blog est un média. C’est votre média.

En somme, un blog est un journal numérique personnel, professionnel ou communautaire dont les articles sont automatiquement datés par le système dès la publication et stockés dans au moins une archive (catégorie) et qui s’ordonnent de manière antéchronologique (du plus récent en haut de page au plus ancien). 

En ouvrant un blog, vous ouvrez votre propre média et vous en êtes le directeur de publication. Mais cette situation (possiblement réjouissante) vous engage à de la responsabilité dans vos publications.

De quoi vais-je parler dans mon blog ?

J’entends quelquefois cette interrogation énoncées ci-dessus. Ma réponse est la suivante : vous pouvez traiter tous les sujets sur votre blog. Si vous avez une expertise, il serait altruiste et gratifiant de partager vos connaissances. Par exemple, vous pouvez montrer comment vous avancez sur un projet. Si vous avez une passion, un loisir que vous sentez le besoin de faire connaitre, allez-y. Si vous êtes en apprentissage, vous pouvez indiquer vos progrès, vos difficultés, etc. Le blog vous permet de communiquer, de partager vos expériences avec les internautes.  

Ai-je les compétences informatiques pour bloguer ?

Bloguer est à la portée de tous
Bloguer est à la portée de tous

Oui ! Bloguer, c’est facile parce que ça s’apprend rapidement. Vous pourriez commencer par ouvrir un blog amateur. A cet effet, plusieurs plateformes de blogs gratuits existent pour ouvrir rapidement et gratuitement un blog. Vous avez parmi les plus connues Blogger, WordPress, OverBlog, et autres. Ensuite, il ne vous restera plus qu’à publier sur une thématique de votre expertise ou sur vos passions.

A mon sens, la plus grande difficulté pour bloguer réside dans le fait d’acquérir du matériel informatique, un ordinateur et un smartphone au minimum, et une connexion Internet. Il est possible d’utiliser les installations d’un cyberespace, mais cela ne peut durer longtemps sans entamer l’efficacité et l’enthousiasme du blogueur. 

Si, comme moi, vous voulez explorer le blogging professionnel, je vous recommande, en plus de garder son enthousiasme, de se documenter sur les thématiques que nous diffusons.

Pour certains blogueurs qui souhaitent monétiser leur travail, il leur serait judicieux d’apprendre en plus des langages informatiques tels que HTML et CSS et s’ouvrir aux techniques SEO (Search Engine Optimization). A cela, il leur faudrait maîtriser les plateformes des réseaux sociaux qui sont finalement dans le prolongement du blog.

Qu’est-ce que bloguer va me rapporter ?

Le blog rapporte amplement. Le blogging permet de beaucoup travailler, donc d’accroître son potentiel intellectuel. Il permet aussi d’asseoir une expertise, de développer une autorité sur une question donnée, d’afficher une face sociale, solidaire, politique convaincante. Le blogging permet de dynamiser un site Web auquel il est associé, de générer de l’activité régulière et du trafic qualifié.

Le blogging permet de créer de la notoriété. Or la notoriété peut richement se monétiser.

Ai-je vraiment besoin de rendre public mes opinions ?

Absolument ! Il le faut lorsque, par exemple, l’on porte des responsabilités publiques. A ce niveau, je dois indiquer le bel exemple du préfet d’Abidjan qui contribue à informer et à sensibiliser les populations contre les pollutions de toutes sortes dans la ville à travers son blog.

Les femmes et hommes politiques du pays devraient faire connaître leurs opinions sur les questions d’ordre national et international par le biais de leur blog, à l’image du personnel politique des pays occidentaux, afin que l’on puisse appréhender leurs engagements.

Les enseignants, les médecins, les avocats, les architectes, les maçons, les tresseuses, les coiffeurs, tous les professionnels pourraient tenir des blogs thématiques pour contribuer à l’édification des populations.

Est-il encore nécessaire de faire la preuve de mes compétences malgré ma position sociale confortable ?

C’est justement parce que l’on a une position sociale confortable acquise à la suite d’une compétence reconnue que la responsabilité sociale nous recommande de partager ce cheminement vers la réussite avec nos semblables. Votre cas devient un modèle d’inspiration et de motivation.

Combien cela va me coûter ?

Beaucoup, forcément ! Même en ouvrant vous-même un blog sur une plateforme de blogs hébergés gratuitement, il vous faudra passer beaucoup de temps à concevoir, rédiger, publier et promouvoir vos publications. Bloguer peut dans ce cas ne pas coûter de l’argent, mais vous prendra beaucoup de temps.

Pour un blog professionnel installé chez un hébergeur payant et administré par vous-même, les coûts d’acquisition de l’hébergement Web, du nom de domaine et de l’installation technique pourraient s’inscrire, si vous êtes à Abidjan, entre 30 000 f CFA et 400 000 f CFA (environ 50 dollars US et 700 dollars US).

Pour un blog professionnel installé chez et un hébergeur payant et administré par un professionnel indépendant, il faut compter entre 200 000 f CFA et 12 000 000 f CFA/an (environ 350 dollars US et 20 000 dollars US).   En définitive, outre les contraintes financières bien réelles, le blog n’a que des avantages éloquents. Il sert à la transmission et à l’édification générale.

Billet initialement publié sur blog.web-et-editions (Voir ici le billet original)
Billet mis à jour le 06/01/2020

Communiquons
Ceci est peut-être bon à savoir. Partagez s'il vous plaît !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *