Ecrire un billet de blogDans mon dernier billet, je vous indiquais mes quatre (4) raisons essentielles d’ouvrir et de tenir un Blog professionnel. Dans la suite de ce billet, je voudrais vous indiquer comment rédiger un billet de Blog optimisé pour les moteurs de recherche et le rendre facilement accessible aux internautes.

La structure d’un billet de blog n’est pas profondément différente d’une rédaction traditionnelle. Elle requiert cependant une construction particulière pour ne pas que le billet, une fois publié, reste noyé dans le flot de publications diffusées chaque jour sur le Web. Il est évident que lorsqu’on publie un billet de blog, c’est pour qu’il soit lu et partagé par les internautes. Il faut dès lors lui donner toutes les chances d’être visible sur la Toile. Publier un billet de blog intègre de ce fait son optimisation pour les moteurs de recherche. Nous allons voir les deux (2) grandes parties d’un billet de blog optimisé et la technique de diffusion.

1 – La structuration apparente du billet de blog

Un billet de blog se découpe en quatre (4) grandes parties :

Le chapeau ou chapô

C’est une courte présentation du sujet que l’on va traiter. Il est conçu pour donner envie, pour inciter l’internaute à poursuivre la lecture de tout le billet.

L’introduction

L’introduction sert à poser le problème auquel l’on va apporter une réponse dans le corps du billet. Elle doit être courte et concise et tous les mots importants du sujet doivent y être redéfinis. Il ne faut pas oublier de préciser le contexte et les enjeux de votre billet.

Le corps du texte

Vous y développerez de manière fouillée votre thème. Votre texte doit être argumenté et sourcé. Sur le Web, l’on utilise les liens hypertextes pour indiquer les références qui étayent notre argumentation. Le corps du billet de blog doit être pertinent, informatif, convaincant. Il doit avoir un aspect structuré. Il doit être découpé en courts paragraphes sous-titrés avec si nécessaire des listes à puces pour grouper et énoncer certaines idées. Le texte ne doit pas s’éloigner du sujet pour éviter de faire trop long, trop ennuyeux et forcément hors sujet. Quand l’internaute aura lu le corps du texte, il doit pouvoir y trouver une réponse satisfaisante au problème posé dans l’introduction.

Ecrivez avec des mots simples, faites des phrases courtes, utilisez des synonymes…

La conclusion

Vous avez terminé votre brillante argumentation et vous avez mis en perspective vos solutions, c’est le lieu dans la conclusion de faire la synthèse de votre réflexion. L’internaute doit pouvoir voir la chute de votre raisonnement, la réponse définitive au problème posé plus haut. La conclusion est brève. Elle n’apporte aucun élément nouveau. Elle ne fait que recenser les idées centrales préalablement traitées.

2 – La structuration SEO du billet de blog

Vous avez rédigé votre billet de Blog, vous l’avez bien argumenté et référencé. Maintenant, vous allez l’optimiser pour lui donner plus de chance d’apparaître en tête des résultats naturels des moteurs de recherche sur des mots-clés de votre thématique centrale afin que les internautes le retrouve rapidement.  Plusieurs techniques SEO (Search Engine Optimization) sont énoncées par les experts de l’optimisation des ressources Web pour réussir cette étape. Mais, je vais vous présenter ci-après celles qui me paraissent les plus logiques et les plus pertinentes.

Ecrire un texte de qualité

Ceci peut paraître évident mais bien de gens ignorent qu’un texte bien écrit et argumenté suffit à son propre référencement dans les meilleures positions des SERP. C’est la règle première. N’écrivez pas que pour le Web, écrivez pour informer, écrivez pour convaincre… Soyez pertinent dans vos textes.

Faire valider le Blog

D’emblée, il faut faire valider votre Blog par les webmasters des moteurs de recherche. De cette manière, votre Blog sera régulièrement visité par les robots des moteurs de recherche et vos nouvelles publications seront rapidement identifiées et indexées pour être proposées dans les résultats naturels de ces moteurs. Pour valider votre Blog sur Google, suivez les instructions de Google Webmasters Tools. Pour Yahoo, suivez les instructions de Yahoo Webmasters Tools. Faites pareil pour Bing…

Structurer avec les balises Hn

Votre Blog validé, vous allez structurer votre billet de Blog pour l’optimiser. Je préjuge que vous connaissez les balises structurantes Hn. Utilisez la balise H1 pour encadrer le(s) titre(s) le(s) plus important(s) de votre texte. Utilisez ensuite la balise H2 pour encadrer les sous-titres si votre texte en contient. Vous pouvez également utiliser la balise H3 pour encadrer les titres pas très importants.

Il faut rappeler qu’il existe six (6) balises de structuration sémantique des pages Web. Elles permettent d’indiquer à l’ordinateur et aux robots des moteurs de recherche le niveau d’importance du titre qu’elles encadrent. Par exemple :

H1 = Titre très important

H2 = Titre important

H3 = Titre moyennement important

H4 = Titre encore moins important que le précédent

H5 = Titre pas du tout important

H6 = Titre, alors là, pas du tout important

Quand vous comprenez la structuration sémantique de ces titres, vous réalisez plus aisément qu’il faut placer le mot-clé (ou les mots-clés) principal de votre billet de blog dans le titre H1. Vous l’insérerez également dans les sous-titres H2 et H3 ou ses variables proches. Ceci pour vous dire que tout billet de blog doit se construire autour d’un mot-clé central (ou groupe de mots-clés). Vous noterez que cet article a pour mot-clé principal billet de blog.

Balise Title

Placez également votre mot-clé principal dans la balise Title. C’est la balise principale de votre page Web. Elle est unique et s’affiche dans la barre de titre du navigateur Web. C’est la balise qui renseigne prioritairement les robots des moteurs de recherche sur la thématique de votre billet.

Dans le billet que vous avez rédigé, le mot-clé doit apparaître au moins une fois dans les quatre (4) parties de votre travail : dans le chapeau, dans l’introduction, dans le corps du texte et dans la conclusion.

Étoffez votre texte de liens internes et externes pour lui donner de la consistance et prenez soin de bien placer dans l’url de la page le mot-clé de votre billet.

Insérer une image

Les images enrichissent les textes. Il faut en placer au moins une dans votre billet de blog. Les images doivent, elles aussi, être optimisées. Il faut renseigner la balise Alt avec une description courte et claire de l’image. Le contenu de la balise Alt apparaît à l’internaute lorsque l’image ne s’affiche pas correctement. Elle aide également les non-voyants à comprendre l’image.

Au terme de ce second chapitre, je puis également vous recommander d’utiliser l’excellente extension WordPress SEO by Yoast si naturellement vous bloguez  sous WordPress.org. Cet plugin vous guidera dans l’optimisation de vos billets de blog.

3 – La technique de partage du billet de blog

Vous êtes à la fin de votre travail. Votre billet est bien rédigé, corrigé, pertinent et optimisé. Il faut le diffuser sur les réseaux sociaux. Il faut partager un extrait sur Facebook, sur Twitter, sur Linkedin, sur Google+ et tous les autres réseaux sans jamais oublier de placer un lien qui ramène au billet complet.

Pour conclure, nous avons observé qu’après avoir eu l’idée d’écrire un billet de blog, il faut absolument déterminer le mot-clé qui résume parfaitement votre idée. C’est autour de ce mot-clé que vous organiserez votre billet de blog. Votre texte ne peut pas être une suite de votre mot-clé, il doit avoir du sens, être cohérent. Ensuite, vous le partagerez sur les réseaux sociaux après l’avoir optimisé pour les moteurs de recherche. N’oubliez jamais que pour apparaitre qualitativement sur le Web, il n’y a qu’une technique pertinente : produire régulièrement du contenu de qualité.

Antoine BLAGNON

Gérant chez WEB & EDITIONS
Professionnel de la communication et Gérant de WEB & EDITIONS, Antoine BLAGNON partage son expérience des techniques de communication, notamment sur le Web.
Share

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *