Coder est une compétence précieuse
Exemple de code

« …Coder est une compétence précieuse. » Ce tweet de Thomas Pesquet posté le 08 mai 2016 depuis la station spatiale internationale m’a particulièrement intéressé. En effet, savoir coder aujourd’hui, comme savoir lire, écrire et compter, est une compétence indispensable pour affronter les défis de ce monde qui change.

Cela dit, qu’est-ce que coder ?

Coder signifie programmer dans le langage informatique. Il s’agit ici d’écrire une suite d’instructions que l’ordinateur devra exécuter pour rendre le résultat que vous lui assignez. En somme, par votre code, vous ordonnez à l’ordinateur d’exécuter une tâche précise. Ainsi, coder vous sert par exemple à écrire des logiciels, des pages web, des applications, des jeux vidéo, à interagir avec la machine, etc. Toutes ces choses qui rendent nos tâches quotidiennes encore moins ardues grâce à la révolution numérique.

Néanmoins, il y a de légères difficultés à surmonter. Coder se fait dans des langages particuliers, des langages différents de ceux dans lesquels nous nous exprimons habituellement.

Coder se fait en quels langages

Les langages que l’on utilise pour coder sont des langages dits de programmation. Vous vous en souvenez, je vous indiquais plus haut que coder signifie programmer. Ces langages permettent donc de programmer les instructions que l’ordinateur va exécuter. Il faut ajouter aux langages de programmation le langage de balisage HTML. HTML ou HyperText Markup Language est le langage standard du Web. Il permet, entre autres, de structurer sémantiquement les pages Web. Il est donc incontournable sur le Web. Il est généralement associé au langage CSS qui permet une présentation visuelle agréable, et à d’autres langages comme PHP ou JAVASCRIPT pour rendre les pages Web dynamiques.

Combien de langages faut-il maîtriser pour coder correctement

Il existe des dizaines de langages informatiques pour coder. Mais nul n’est besoin de tous les apprendre. D’ailleurs, comment pourriez-vous ? Apprendre un langage vise une finalité. Pour en choisir lesquels apprendre, il faut préalablement décider de ce qu’on voudrait faire. Si vous choisissez d’apprendre à créer ou de comprendre le fonctionnement d’une page Web ou d’un site Internet, je puis vous lister quelques langages à considérer, ci-après :

HTML5 ou HyperText Markup Language version 5, incontournable, il sert à baliser les pages Web, à leur donner une structure sémantique logique. Il permet également de créer des liens hypertextes…

CSS3 ou cascading Style Sheets version 3 permet d’organiser et de présenter plus joliment à l’écran le code HTML auquel il est associé. Le design, l’aspect graphique d’une page Web se conçoit avec le CSS. Ce sont les navigateurs Web qui l’interprètent.

PHP ou Hypertext Preprocessor permet d’écrire des pages Web dynamiques. PHP permet également d’écrire des applications web… Ce langage est interprété coté serveur.

JavaScript permet par exemple de créer des interactions entre la machine et l’utilisateur…

En outre, il faut aussi connaître un langage d’assemblage pour convertir votre code source en langage machine, le seul langage que l’ordinateur exécute.

Tout le monde doit-il apprendre à coder

Tweet de Thomas Pesquet
Tweet de Thomas Pesquet

A mon avis, oui. C’est même un impératif de développement. Les pouvoirs publics conçoivent des plans de vulgarisation de l’informatique. Les pays occidentaux y sont déjà. Dans les petites classes, l’on apprend aux enfants les rudiments du codage informatique. Ceci leur permet dans un premier temps de « démystifier » l’outil informatique, de comprendre qu’il fonctionne grâce à l’intelligence humaine, puis les amener à s’approprier et à domestiquer ces machines. Au fond, ils apprennent que ces machines sont des supports, libre à eux de leur donner le contenu qu’ils souhaitent grâce à leurs codes.

Des initiatives pareilles voient de plus en plus le jour dans les pays d’Afrique. Et c’est à saluer.

Coder n’est-il pas réservé aux ingénieurs, aux informaticiens

Assurément, non ! Le digital prend de plus en plus de place dans nos vies qu’il faut en apprendre les basiques pour ne pas être dérouté. Chaque jour qui passe, la dématérialisation de nombre de compétences est une réalité. Apprendre à coder, c’est faire l’acquisition de nouvelles compétences et s’ouvrir de nouveaux champs d’exploration.

Concluons

Vous entendez bien que je ne demande à personne de maîtriser tous les langages informatiques. Je dis qu’il faut au moins en avoir des notions. Après, que celles et ceux qui veulent pousser plus loin trouvent alors une voie d’épanouissement professionnel ou personnel. Coder est à la portée de tous. Inscrivez-vous aux Moocs qui en proposent des formations.

Antoine BLAGNON

Gérant chez WEB & EDITIONS
Professionnel de la communication et Gérant de WEB & EDITIONS, Antoine BLAGNON partage son expérience des techniques de communication, notamment sur le Web.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *